Google et vie privée

Google met à notre disposition une collection gigantesque d’outils pour la plupart gratuits. Ces services s’enrichissent chaque année, si bien que Google a réussi en a peine plus de 10 ans à s’imposer chaque jour dans nos vies.

Tout a démarré au cours des années 90 lors de la bataille des moteurs de recherche. Google a alors écrasé ses adversaires et s’est rapidement imposé comme le leader de la recherche web. Il représente aujourd’hui environ 90% des requêtes de recherche.

L’entreprise ne s’est pas contentée d’être le leader de la recherche sur internet, elle a commencé à créer ou racheter de nouvelles plateformes numériques. Parmi ces plateformes on retrouvera des noms biens connus du grand public tel qu’Android.

Comprenant le futur engouement pour le numérique version mobile, Google a poussé son propre écosystème d’outils sur un terminal unique afin que chaque utilisateur passe par ses services, les rendant dépendant de son offre applicative.

Aujourd’hui Google assume cette position de leader et préfère être soumis à des amendes colossales de la part des législations internationales plutôt que de céder du terrain à des concurrents étouffés.

Google est également le leader des services d’annonces en ligne. Plus de 50% de la publicité en ligne est gérée par l’entreprise.

La publicité en ligne est légitime afin de garantir un niveau de revenus aux éditeurs de sites web souhaitant proposer des contenus de qualité. Cependant Google ne se contente pas d’afficher des publicités mais il les rend ciblées. Comment cela ? Grâce aux nombreuses informations fournies et collectées chez ses nombreux utilisateurs.

Don’t be evil Google

Tout y passe, de vos informations générales, au contenu de vos mails, vos recherches web, vos goûts en matière de divertissements, votre géolocalisation, vos paiements, votre santé, …

Un véritable espion connecté au service du marketing.

Pour comprendre l’ampleur de cette collecte il vous suffit de vous rendre sur le service Google Myaccount pour voir tout ce qui est récupéré.

Ne pensez pas y échapper si vous utilisez un smartphone Apple ou un ordinateur Windows. Dès lors que vous possédez une adresse mail connectée à l’un de leur service, le géant du numérique va alors collecter des informations sur vous. Et si vous n’utilisez pas de compte lors de l’utilisation de leurs services, vous serez également traqués à l’aide de cookies, de traqueurs et d’identifiants anonymes.

Google est ainsi capable de vous identifier avec une précision redoutable sans que vous ayez fourni une quelconque information sur votre identité mais seulement en analysant vos habitudes de navigation (adresse IP, navigateur, système d’exploitation, comportement en ligne,…)

Les publicitaires se feront alors une joie de racheter toutes vos informations à Google afin de vous proposer de la publicité et des services toujours plus pertinents. Même en bloquant la publicité via un bloqueur de pub Google continuera de vous pister, étant donné que vous ne bloquez la plupart du temps que l’affichage des publicités.

Sur votre compte Google, vous avez la possibilité de limiter au maximum la collecte de données mais pas de la faire cesser à 100% pour autant. Tant que vous utilisez un service Google, vos informations seront revendues. La seule solution consiste à passer par des alternatives plus respectueuses. Et celles-ci sont souvent moins user-friendly et épurées que celles de Google. Le but de l’entreprise étant ici de vous conserver parmi leurs utilisateurs en vous proposant toujours plus de services et de facilité, le tout gratuitement.


Sources :

https://myaccount.google.com

À lire sur Numerama : Google cesse de dire "identifiants anonymes" pour ses traceurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code